Le pôle adulte vous propose :

Le secteur Adulte vous propose une sélection d’ouvrages sur le sujet des réseaux sociaux et Internet. Facebook, Twitter, Instagram, commentaires en ligne et autres sont le lit du meilleur et souvent du pire. On croit les maîtriser mais pourtant les meilleurs soi-disant « experts » se font piéger à des jeux dangereux. Pour nous aider à connaître leur fonctionnement, à protéger les plus jeunes et à en contrer les dangers, nous avons acquis quelques documentaires qui seront utiles à tous.

La fiction se fait également depuis quelques années le reflet des intrigues, des complots ou des histoires d’amour qui se nouent et se dénouent sur la « toile ».

Coups de cœur 

Facebook pour les nuls / Caroline Abram. First édition, 2018.

Au deuxième trimestre 2018, Facebook comptait plus de 2,23 milliards d'utilisateurs actifs chaque mois et 1,47 milliard d'utilisateurs actifs chaque jour dans le monde. Nos lecteurs en font partie !Que vous vouliez partager des photos, des actualités, organiser des événements ou jouer à des jeux, promouvoir votre entreprise, communiquer entre passionnés de n’importe quel sujet, Facebook vous le permet de la façon la plus simple. Ce livre pratique est un mode d’emploi très clair du réseau, il donne accès à toutes les fonctions avec un index. Comment créer une « page », gérer les « amis », les groupes, les adresses, les publicités … Il permettra aussi de savoir utiliser les paramètres de confidentialité qui éviteront de partager des contenus néfastes à sa réputation en toute « innocence »caché (ou pas) derrière son clavier !

Citation : Afin de garantir votre sécurité sur Facebook, vous devez faire un effort d’intelligence et de prudence en ligne. Vous devez être vigilant par rapport au contenu que vous mettez en ligne.

La méchanceté en actes à l’ère numérique / François Jost. CNRS éditions, 2018.

Ce livre, fruit de recherches d’un professeur à La Sorbonne, est tout à fait facile à lire et passionnant. François Jost, spécialiste des médias et des images fait un historique du phénomène de déferlement de la méchanceté en radio, presse, télévision, Internet. Si la méchanceté est atemporelle elle trouve des conditions favorables à son épanouissement sur les réseaux sociaux et les commentaires en ligne. La télévision est envahie de séances de « coaching » infantilisant, de télé réalité moquant les participants, de séances de « clash» et « d’humoristes » humiliant participants et public.

La « société du spectacle » annoncée par Guy Debord (toute réalité se dilue dans le spectaculaire mediatique) est à son apogée sur tous les médias. Les médias favorisent le discours populiste en activant la destruction de références historiques, scientifiques, politiques, qui incite à la haine raciale, sexiste, homophobe et communautaire. L’auteur part d’actes concrets ( dessins, chroniques d’humoristes, émissions de télévision…) pour montrer que la méchanceté envahit notre quotidien et qu’il analyse comme une revanche de classe, alors que la « lutte des classes » a disparu de tout discours politique.

Citation : La méchanceté serait l’arme du « peuple » pour se défendre contre une caste dont la parole ne souffrait jusqu’alors aucune contestation. Elle serait une manifestation supplémentaire du populisme protestataire qui a envahi les discours politiques.

Cicatrice / Sara Mesa, traduit de l’espagnol par Delphine Valentin. Rivages, 2018.

Sonia, passionnée de littérature, stagiaire dans les services d’archives d’une petite ville espagnole s’ennuie et rencontre un inconnu sur un forum littéraire. Celui-ci, caché sous un pseudonyme, devient de plus en plus présent dans sa vie en lui envoyant des livres qu’il vole pour elle. Il lui demande ensuite des lettres, puis lui envoie des cadeaux de plus en plus luxueux et personnels, des parfums, des vêtement puis de la lingerie... il veut la rencontrer, lui dicte sa conduite, critique ses choix, veut la pousser à arrêter de travailler. Sonia par curiosité d’abord se laisse dominer par son correspondant et se prend à un jeu dans lequel elle se voit piégée sans pouvoir s’en affranchir, tout en ayant l’illusion de vivre un « destin », d’échapper à la solitude et à l’ennui du quotidien. L’écriture est nette, le style sans fioriture et le lecteur est lui-même happé dans le récit de cette relation étouffante et dont on attend le dénouement. La réalité qu’elle soit « virtuelle » ou vivante ne peut sauver les humains de leur condition.

Citation : On pourrait presque concevoir cela comme un troc. En poussant le raisonnement jusqu’au bout, on pourrait dire que je t’envoie des livres comme simple paiement pour ton existence.

OPAC Sélection de notices


La BDS a organisé une formation sur l'illettrisme en juillet, sur ce sujet nous vous proposons une sélection de documentaires, témoignages et romans :

OPAC Sélection de notices



OPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de notice

 

 

 

 

 

Série "Les beaux étés" par Zidrou et Jordi Lafebre

T1 : Cap au Sud, T2 : La Calanque, T3 : Mam’zelle Esterel

De 1973 à 1962, oui oui dans ce sens là, suivez la famille Falderault et sa 4L rouge Esterel. Trois étés merveilleux où l’on apprend à connaître cette famille atypique. Un père, une mère et leurs trois enfants avec leurs problèmes, les problèmes des autres mais qui ne perdent jamais leur bonne humeur ou si peu. L’insouciance de ces années-là et le merveilleux là où on ne l’attend pas… Car on peut planifier ces vacances dans le moindre détail mais qui sait ce qui vous attend au détour de la route.


OPAC Détail de notice

Dompteur d’anges / Claire Favan – La bête noire, Robert Laffont

Max Ender a toujours été honnête. Il est respecté dans la petite ville où il vit. Mais le jour où il est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis sa vie va basculer. Les tueurs d’enfants sont mal vus en prison. Sa vengeance sera terrible. Il enlèvera vos enfants, vos anges et les transformera en démons… Jusqu’au jour où l’un d’eux lui échappera. Le Dompteur ne peut se résoudre à perdre l’un de ses anges, il fera tout pour le retrouver, lui envoyant sa plus belle « réussite ». Mais est pris qui croyait prendre… Un roman noir et haletant, effrayant et subjuguant. A ne pas lire le soir sous les étoiles.


OPAC Détail de notice

Les amants polyglottes / Lina Wolff - Collection Du monde entier, Gallimard, 2018.

Ellinor cherche l’amour sur des sites de rencontres. Au hasard de ses recherches elle rencontre Calisto, critique littéraire qui vit dans la banlieue de Stockholm. Bien que cet homme soit repoussant Ellinor semble attirée par ce personnage trouble. Ce dernier détient un manuscrit de Max Lamas, auteur à la dérive, lui aussi à la recherche du grand amour auprès d’une femme polyglotte… Son manuscrit est d’ailleurs le récit d’une histoire amoureuse entre Lamas lui même et une vieille aristocrate italienne.

Une nuit, après que Calisto ait maltraité Ellinor cette dernière décide de brûler ce fameux manuscrit…

Dés lors, le manuscrit devient le personnage central du roman, et Lina Wolff, utilise une narration menée successivement par trois personnages : Ellinor, Max Lamas et enfin Lucrezia, la petite fille de l’ aristocrate désargentée dont Lamas fût amoureux.

Les destins vont se croiser dans une quête d’un amour difficile à défaut d’être impossible.

Des personnages déroutants, des destins entremêlés, une histoire bien ficelée, de la cruauté, un brin de cynisme, Lina Wolff assume sa ressemblance avec Michel Houellebecq omniprésent tout au long du récit.


Le monde du livre en mai 2018 commémore Mai 68 . Nous vous présentons une sélection du secteur Adultes sur le sujet :

Le trait 68, insubordination graphique et contestations politiques, 1966-1977. Citadelles & Mazenod. 2018.

L’époque des années 60-70 est marquée par la domination de plus en plus grande de l’image et des signes dans nos sociétés. Les acteurs de mai 68 ont utilisé au maximum la communication par l’image, la photo, le journalisme créatif pour créer l’Evènement 68. Ce livre propose une étude passionnante des slogans, affiches, graffitis, peintures qui fleurissent partout, des ateliers des Beaux-Arts aux usines occupées par les ouvriers en grève, des photos de reporters aux dessins de la presse satirique.

Mémoires de police dans la tourmente de mai 68, Charles Diaz, Textuel. 2017.

Mai 68 à Paris vu du côté de la police : Charles Diaz, historien de la police, commissaire général de la police nationale nous présente les archives, souvent inédites de la Préfecture de Police de Paris, nous découvrons les consignes du préfet Grimaud contre les violences policières, les directives du ministre de l’Intérieur, ainsi que l’effarement général et la sidération de policiers, souvent très jeunes confrontés à une guérilla urbaine violente. Les « évènements » auront pour conséquence une réorganisation des forces de l’ordre. Livre illustré de nombreuses photos et de reproductions de documents inédits.

Les années 68 de Patrick et Charlotte Rotman, éd Seuil.2008.

De Cuba à Prague, de Paris à Berkeley, des mouvements pacifistes au chaos du Vietnam, de Godard à Woodstock, les évolutions sociales et politiques, vous trouverez dans un panorama complet des événements qui marquèrent l’histoire mondiale. Ce livre est illustré de photos, d’affiches et présente un résumé passionnant.

Une exposition à voir sur http://expositions.bnf.fr/mai68/index.html

OPAC Sélection de notices

Coups de cœur de Brigitte Lorbach



 

OPAC Détail de noticeLa vie très privée de monsieur Sim / film réalisé par Michel Leclerc, avec Jean-Pierre Bacri, Mathieu Amalric, Isabelle Gélinas etc. d’après le roman éponyme de Jonathan Coe.


Le film est disponible sur la Médiathèque numérique, et le roman figure dans le catalogue de la BDS.

« François Sim , comme la carte », voilà ce qu’il a trouvé de mieux pour se présenter, notre anti héros, car il s’agit bien de ça, Monsieur Sim incarne à lui seul l’archétype du parfait raté.Enfant non désiré, sa vie est une longue succession d’échecs, et au moment ou débute le récit , il rentre d’un séjour de vacances réservé par sa femme juste avant leur séparation, hélas, n’ayant pas pris d’assurance annulation, il s’est trouvé contraint d’y aller seul.

Déprimé et déprimant, il raconte ses péripéties à son voisin dans l’avion qui meurt d’ennui, au sens propre du terme…

Le décor est posé.

Et pourtant, à mesure que nous découvrons cet homme, on s’attache à lui. Jean-Pierre Bacri excelle dans le rôle de cet homme à la dérive, dans un road movie en forme de tour du monde en solitaire, toutefois l’ennui est absent du film grâce à un rythme enlevé et un humour parfois un peu grinçant mais terriblement efficace.

Quant au dénouement… à vous de le découvrir !


OPAC Détail de notice

Le jour où elle a pris son envol / scénario Béka ; dessins Marko ; couleurs Maëla Cosson.- Charnay-Lès-Mâcon (Saône-et-Loire) : Bamboo, 2017.- 1 vol. (69 p.) : illustrations en couleur ; 30 cm.

Clémentine, la trentaine a semble-t-il tout pour être heureuse, un job dans l’édition ou elle excelle, un petit ami, un appartement, mais pour autant, elle n’est pas épanouie…
Elle a parfois l’impression de passer à coté de sa vie. Alors un beau jour, elle décide tout envoyer balader pour aller chercher un sens à son existence !
C’est alors qu’elle va entrevoir tous les possibles…. Mais comment trouver la bonne voie ?
Si tant est qu’elle existe !
Dès lors, une seule solution, essayer !
Ceci est le second volet des aventures de Clémentine, dont le premier tome est Le jour où le bus est reparti sans elle.
Les deux histoires peuvent être lues séparément.


OPAC Détail de notice

Comment faire lire les hommes de votre vie - Vincent Monadé - Payot - 2017

Vincent Monadé actuel président du Centre National du livre s’adresse à une femme qui voudrait « faire lire l’homme de sa vie » mais en réalité c’est à nous tous qu’il distille avec finesse et beaucoup d’humour ses sélections de titres et son goût pour tous les genres de littérature, de Claude Ponti à Russel Banks en passant par Marguerite Duras et Georges Simenon ! Vous voulez des conseils de lecture alors lisez cette mine de références et faites lire !

Citation : « Ne l’oubliez pas, tous les hommes, même hauts fonctionnaires, profs ou entrepreneurs de pompes funèbres, se vivent en héros, mousquetaires engagés dans des aventures dangereuses. Rien n’importe plus à l’homme que sa virilité ; quand bien même il enseigne,depuis vingt ans, la classification décimale de Dewey à des futurs bibliothécaires, … en lui sommeille le grand fauve. Offrez-lui des histoires de vrais durs, de cow-boys ou de mafieux… du James Ellroy, du Crumley. »


OPAC Détail de notice

Les mémoires d’un chat – Hiro Arikawa – Actes Sud – 2017

Bonjour, je suis un chat de gouttière « made in Japan », « Tokoite ». Plus indépendant que moi, c’est pas possible. Jusqu’au jour où… j’ai rencontré une voiture. C’est là que Satoru intervient. Il en eu du mal avec moi. Il m’a appelé Nana, m’a donné un toit et depuis nous cohabitons.

Mais depuis quelque temps, Satoru n’est plus le même. Il dit qu’il va devoir se séparer de moi et pense que mon nouveau maître pourrait être un des ses anciens camarades… Aussi nous voyageons dans tout le Japon pour les rencontrer.

Une belle histoire d’amitié qui fait se croiser deux destins, ceux d’un homme et de son chat et nous fait découvrir la société japonaise à travers les yeux de ce dernier.


OPAC Détail de noticeNiourk, bd en 3 volumes – Olivier Vatine d’après Stefan Wul – Ankama ed. - 2015-2017

En 1957, Stefan Wul publia « Niourk », l’histoire de cet enfant né noir dans une tribu d’hommes blancs, sur une terre post-apocalyptique. Enfant que sa différence va pousser à transgresser les lois de sa tribu, à s’émanciper. Ce faisant, il va provoquer pour la Terre et les siens un bouleversement que nul n’aurait pu imaginer.

L’adaptation en trois volumes de ce roman qui a marqué plusieurs générations de fans de SF va aussi, je l’espère, marquer les fans de BD. Dessins et couleurs se marient pour nous faire entrer dans l’univers de l’enfant noir. Nous le suivons avec plaisir dans son voyage vers un avenir qui fera de lui Alpha, le premier des nouveaux hommes de la Terre.


OPAC Détail de notice

La Fontaine : 1621-1695, une école buissonnière – Erik Orsenna – Stock – 2017

Qui mieux qu’Erik Orsenna pouvait nous faire découvrir et redécouvrir Jean de La Fontaine. Ce poète qui fut pour des générations d’enfants synonyme d’enchantement ou de pensum (Oh ces poésies qu’il fallait apprendre par coeur ou copier en plusieurs exemplaires).

De la richesse et la renommée à la pauvreté et l’emprisonnement voici relatée la vie de La Fontaine qui fut poète et libertin avant de devenir dévot.

Nous ne connaissons souvent que les poésies de Monsieur Jean, mais les contes avec ses dames « gentilles de corsage »ont une saveur à laquelle nous pouvons goûter maintenant que nous sommes devenus des adultes.



Des femmes dangereuses, des rats de librairies, une reine accro à la lecture, un liseur amoureux, des livres qui se révoltent ou qui vous soignent… Des thèmes variés qui ont inspiré les écrivains sur l’amour et la fascination des livres et de la lecture.

OPAC Sélection de notices

menu interne droite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.